16 mai 2008

Petit cours d'orientation

Lundi a eu lieu notre première réunion d’informations au Service Immigrations Québec.

Notre animatrice, dynamique et rigolote,
Estelle petite-fille-du-créateur-du-syndicalisme-au-Québec (on se souvient de ça mais pas de son nom! Désolée) , une soixantaine bien conservée, une coupe de cheveux dure à synthétiser pour les yeux ( un profil court, un autre long, et euh de dos… euh…) nous parle de tout ce qu’il faut savoir pour survivre dans ce milieu hostile, beaucoup de David, son Chum français, un peu de son fils de 33 ans et de son ex blonde Renée ( la blonde de son fils, pas la sienne!)… bon ça a l’air déplacée mais c’était toujours fort à propos.

Entre autre terme, elle nous parle de l’importance de la langue française pour la société québécoise et nous conseille de toujours éviter les versions françaises de nos anglicismes (ex : magasiner et non faire du shopping, un chandail et non un T-shirt, etc…). Nous apprenons un peu plus tard que « c’est le fun de trouver une job comme coach de soccer »… c’est le paradoxe linguistique du Québec! (Ben oui, pourquoi elle a pas dit : « C’est distrayant d’avoir un labeur tel que entraîneur de balle au pied »?)

Cette réunion nous permis également de rajouter la dernière pièce au large puzzle bâti de supputations et observations diverses que constitue notre étude de l’orientation dans Montréal ( phrase aussi complexe que son sujet).

Pour bien comprendre le problème, voici les faits :

-Fait numéro 1 : Les rues peuvent êtres TRÈS longues. Exemple pratique : nous habitons sur la rue St Denis, rue célèbre du quartier latin où on peut trouver plein de cafés sympathiques. Il nous faut environ 30 minutes de métro pour aller au café… :-P Et encore, on est pas sur la rue la plus longue…

-Fait numéro 2 : quand on suit certaines rues, les numéros peuvent descendre jusqu’à zéro puis remonter…. Ils sont fous ces québécois !

-Fait numéro 3 : quand on t’envoie à l’est de Montréal, en réalité, sur la carte, tu te retrouves au nord …

-Fait numéro 4 : Nous, on habite au nord de Montréal, soit dans le vrai monde de la géographie, à peu près au milieu °_°

-Fait numéro 5 : certaines rues se voient attribuer un suffixe orientatif « est » ou « ouest » ayant autant de rapport avec une rose des vent que le nord de notre quartier actuel.

-Fait numéro 6 : la rue St Laurent est la clef (comme François avait tenté sans succès de me l’expliquer sur msn il y a plusieurs mois de cela).

L’explication a tout cela est a peut prêt aussi rationnelle que la raison pour laquelle 1 pied = 12 pouces (vous pouvez m’expliquer comment les pays anglo-saxons ont pu sortir de l’age du bronze et coller des Mac Donald sur toute la surface de la terre en comptant les volumes en cup, les poids en livre et les distances en pied ? Nous non. On a essayé d’utiliser le planificateur de pièce Ikea en pied et en pouce, l’ordinateur a failli avoir droit à un aller simple au paradis des ordinateurs.)

Donc, pour comprendre il faut tourner la carte de 45 degrés !!!!! (pour comprendre l’orientation hein ! Parce que pour le système de mesure, il n’y a pas d’espoir, ne rêvez pas.).

Une fois que le vrai nord est orienté vers le nord ouest, remettez une fausse rose des vents sur votre carte. Et comme par magie toutes les rues sont maintenant parfaitement verticales ou horizontales. La rue St Laurent coupe à peu près verticalement la nouvelle carte en deux, la partie est à droite et la partie ouest, à gauche. Et tout concorde ! Les rues horizontales coupant le blvd St Laurent ont un numéro est et un numéro ouest (exemple, il existe un 9563 Henri Bourassa ouest et un 9563 Henri Bourassa est…n’essayez pas de les rejoindre a pied).

Bon, on peut presque s’en sortir. Reste à comprendre comment savoir où se trouve votre destination sur la carte en fonction de son numéro.
Sur les rues orientées nord/sud, on part à 1 pour la maison la plus au sud, puis les numéros augmentent au fur et à mesure que l’on monte vers le nord (le nord de Montréal, pas le nord géographique! faites un effort pour suivre).
Sur les rues orientées est/ouest, le 1 est la maison la plus proche du Boulevard Saint Laurent et les numéro augmentent au fur et à mesure qu’on s’en éloigne.

Ouf, voila, maintenant on peut vous lâcher dans la ville avec un plan et une adresse sans que vous vous perdiez.

Merci Estelle…merci

9 commentaires:

Matthieu a dit…

Mômaaaaaaaaaaan z'ai peuuuuuur !!

Thomas Berthelon a dit…

Ca donne mal à la tête, cette carte.

Cyril a dit…

Ça parait effectivement débile, mais c'est très pratique... même s'il y a quelque pièges (j'ai découvert le est-ouest en me rendant au 1675 Bourassa-est.... alors que je devais aller au 1675 Bourrassa-ouest. ô Joie).

Autre subtilité, les numéros des adresses ne se suivent pas toujours : on sauter directement du 48 au 100. C'est pour qu'aux intersections de toutes ces rues à angle droit, tu te retrouves toujours au même numréro.

Dernière bizarrerie : les numéros de sortie d'autoroute ne se suivent jamais ! Sortie 54, puis après sortie 57 ou même sortie 61. Petit quizz : devinerez vous la raison ? ;-)

Mimi a dit…

si je viens et que vous m'envoyez faire des courses accrochez-moi un GPS au panier !!!

Katcal a dit…

Ben en même temps, en France, il y a parfois des rues qui sont numérotées non pas en séquence mais selon la distance depuis le début de la rue, ce qui fait qu'on peut se retrouver au 3939 alors qu'on n'a passé que 3 maisons... Cyril, y'a un rapport avec ton notoroute ?

En tout cas, c'est clair que la carte elle fait un peu peur au début, mais chuis sure qu'on s'y fait vite...

Primpignolle a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
terf a dit…

Cyril: je dirais comme Kat?

En tout cas, je serai mal barrée dans une ville pareille. En ville , j'ai 0 sens de l'orientation!

ceno a dit…

Bon ben c'est pas compliqué ;)
le nord c'est pas le nord, et à partir de là on a tout bon :D

Anonyme a dit…

bienvenue en Amérique du Nord... :0
La plupart des grandes villes sont divisées est-ouest et/ou nord-sud (Québec, Vancouver, New York, etc.)
C'est vrai que le Nord à Montréal n'est pas vraiment le nord, mais on s'y fait rapidement! On se fie au fleuve St-Laurent: il es au sud (bien qu'en réalité il est plus vers l'est. C'est un bon point de reère!)
Pour les numéro de sortie d'autoroute, rien de bizarre, c'est simplement le kilométrage. Sortie 42 : 42e km depuis le début de l'autoroute! Ça aide à calculer les distances jusqu'à l'arrivée... C'est presque partout comme ça au Canada et aux USA...