9 août 2009

ma cabane o canada, Qu'est planqué au fond des bois!3

Ce que j'avais pas prévu, c'est que la grosse averse durerait jusqu'au lendemain!!! On se réveille sous une ciel encore plus chargé que la veille. On fait une orgie de pancakes pour "noyer" notre désespoir et pi, flûte! Même s'il pleut, même si y'a pas de sentier de randonnée digne de ce nom à moins d'1 heure de route du chalet, on décide quand même de sortir! On prend nos K-Ways et notre sac à dos et on part! On a vu des sentiers qui partaient de la route principale et puis les chasseurs, faut bien qu'ils marchent quelques part! Allez ! C'est parti!
Le premier sentier croisé est un cul de sac mais le second est le bon! Bordé de framboisiers, dégagé, menant à une forêt où il semble en rejoindre un autre!! Parfait!!! ... enfin, sauf que Manu découvre des empreintes de bestiaux dans la boue.... ... surement un cerf...?
ou un sanglier???
Ou les pattes arrières de celui là, la! un caribououououououou!
Là on commence à parler moins fort... des fois que... oooh! Et ça, c'est quoi??? C'est plus large... et pi ça a des griffes on dirait...
O_O Là on commence à regarder autour de nous... et pi, on y va dans la forêt??? Allez, mais on est pas très rassuré. Pffff!! Dire que j'ai pas lu jusqu'au bout les conseils affichés à l'accueil du lac Echo en cas de rencontre avec l'ours brun. Si tu as de la nourriture, tu lui jettes... on a plus que des barres de céréales, mais ça risque de l'occuper psa mal, le temps qu'il comprenne le fonctionnement de "l'ouverture facile".... sauf qu'il peut y avoir des cas, où l'ours, il te prend en grippe, genre, c'est pas une question de bouffe mais plus de territoire... Et alors là.... ben j'ai pas lu parce que le mec il est arrivé avec sa carte des absences de sentiers pédestres et pi voilà quoi!
On finit par arriver près d'un autre lac, le "Lac des bois" , tout aussi peu aménagé, tout aussi beau malgré le ciel pluvieux (ou justement grâce à lui) Un autre sentier le longe, à travers les arbres, un peu moins dégagé puis plus du tout.

Mais ce n'est pas grave parce qu'en fait un réseau de chemins s'offre à nous. Et puis tout regaillardis par cette trouvaille on a même plus peur de l'ours! Et on s'est même pas perdu (Eh oh! Manu il a été scout, hein!) Avant de rentrer, on retrouve l'emplacement des empreintes, pour récolter des preuves quand même... et pi finalement, notre empreinte d'ours, elle est plus si claire que ça..ça serait une empreinte de cerf effondrée (l'empreinte pas le cerf) que ça nous étonnerait pas...
Bon on est un peu déçu mais on s'est fait une bonne frousse et pi n'empêche que l'empreinte ben c'est surement pas une bestiole dans ce genre qui l'a faite!

Comme on en finit plus d'avoir de la chance, le soleil est définitivement de la partie et on peut donc aller faire un petit tour de barque. Chaque chalet a son embarcation personnelle et ses gilets de sauvetages. On traverse donc le lac et on se laisse ramener doucement par la petite brise!! Trop le pied!!! Surtout que là , on entend même plus les voisins!

Juste à temps pour éviter la pluie et observer un canard croisé avec un sous-marin explorer le fond du lac

Une averse plus tard, on part (en voiture) pour la tour d'observation du lac Lanthier. Parait que le matin et le soir, c'est propice à l'observation de l'orignal. Sur la route, on dépasse de gros oiseaux tout mastoques, certainement de la famille du dodo... du genre à s'enfuir quand la voiture est déjà loin devant. Une fois arrivée à la tour, Encore une fois, c'est le calme total... personne à la tour (on s'est certainement trompé pour l' heure mais bon) Juste le lac, la forêt toute fumante (!!!) Ca quoi!!!











Mais pas d'orignal
c'est pas grave parce qu'en rejoignant la voiture, on a croisé un écureuil rayé, qui n'en avait absolument rien à battre de notre présence!!! Tant qu'on faisait pas de mouvement brusque et qu'on restait à 1 m.

Pour finir en beauté, le beau temps a continué, on s,est fait grillé des saucisses sur le feu que Manu a même pas eu de mal à allumer, malgré le bois mouillé (Eh oh, Manu il a été scout!)
On a vu les étoiles, et une étoile filante qu'elle était tellement belle, avec sa queue bien visible qu'on aurait dit un effet spécial! Et pour continuer dans les effets pyrotechniques, on a eu droit à un vrai ballet de lucioles! (On a essayé de se faire une lanterne mais Monsieur luciole il voulait plus clignoter! rien ne vaut le propane)
Tu te croirais pas dans un Walt Disney, là !!!?

Et voilou! Le lendemain il a fallu rentrer. On a mis que 40 min pour sortir de la réserve, on a pas eu d'embouteillage et il faisait beau à Montréal. :)

Appendice :
Après quelques recherches sur internet, on a pu identifier quelques bestioles.
Dans le rôle du jouli oiseau à huppe noir: le martin pêcheur d'amérique
dans le rôle du héron: le grand héron
dans le rôle du descendant du dodo: le tétras
dans le rôle de l'écureuil rayé: le suisse ou le tamia
dans le rôle du vif d'or: le colibri à gorge rubis
Ouiiiiiiiiiiiiiii' j'ai pas halluciné!!!! Y'a bien des colibris au Québec, J'ai vu un colibriiiiiiiiiiiii!
Et puis on a vu plein de merle d'Amérique aussi!!!

5 commentaires:

Vente compte Wow a dit…

Juste merci pour cette agréable lecture de bon matin.
Bonne reprise pour le boulot!

reg a dit…

joli paysage tout ca, ca donne envie ;) surtout les saucisse grillé.
Par contre Manu en scout dur á imaginer ;)

akaranseth a dit…

C'est pas un écureuil rayé... C'est un tamia rayé ou plus communément appelé un suisse ici ;)

Laurence et Manuel a dit…

Akaranseth: Pris en flag: tu lis pas les messages jusqu'au bout.! ;o)

Nathalie a dit…

Y'a quelqu'un ici ou ils sont tous partis sur face de bouc ???