12 juin 2008

Il faut bien avouer que niveau post, en ce moment, c’est pas l’avalanche. Mais en plus de notre fainéantise naturelle, on peut aussi avancer qu’on n’avait pas grand-chose de nouveau à raconter. On enchaîne les journées de magasinage, les créations de compte en banque, achats de forfaits de portable etc…On va se rattraper avec

Réunion d’information
Nous continuons avec nos réunion d’informations dispensées par les services d’immigration : Après une rencontre individuelle avec un conseiller très motivant qui nous voyait déjà chef de projet tous les deux, nous avons suivi la session sur les « réalités socio-économiques du Québec » avec Catherine spirouploulou, pouloupoulou, seroupoulosouloup…
un énnnnorme multipost ! enfin bref, le sosie de Super Nanny. Son accent indéfinissable (franco-anglo- grec???) et ses mimiques imprévisibles
animèrent 4 demi-journées de coaching de groupe pour se préparer à dévorer le milieu du travail et tout apprendre des « boulétin dé pé » ( moi au début, J’ai cru qu’elle parlait d’un animal des montagnes)!
Ça a aussi été une occasion de découvrir que l’immigration francophone est loin de se limiter aux Français! Nous étions 3 sur à peu près 20-25 personnes. Se trouvaient avec nous, des Algériens, Marocains, Tunisiens, Haïtiens, Brésiliens, Ivoiriens, Belges, Suisses, Italiens, Russes… parlant français.Et on a enchaîné cette semaine avec trois demi-journées animée par Laurent Duchastel, le sosie de François Hollande. Sous des allures de cadre dynamique de chez Microsoft, costume cravate, notre animateur nous expliqua avec entrain et humour les spécificités socio-culturelles du Québec (paradoxe-land) et les nombreux malentendus pouvant résulter de la confrontation des valeurs des immigrés avec celles des autochtones. Et franchement, qui n’a pas suivi cette formation ne peut pas se douter du gouffre d’incompréhension qui peut séparer un pauvre n’immigré et son patron canadien francophone de souche. (Manu : enfin pour le moment, moi j’ai l’impression d’être né québécois en découvrant tous ça et je comprend mieux le gouffre me séparant des patrons français! Laurence : et moi je me dit que je suis bien Française).
Arrivé de Laurent et Ishem :
Au milieu de tout ça, Laurent et son ami Ishem sont arrivés mardi, on leur a dégoté un meublé dans la même maison que nous…La preuve en image


ah ben ouais, cette photo aurait pu être prise n’importe où mais croyez nous sur parole, Laurent tripote des figurines à Montréal! Bon il ne fait pas que ça : Il découvre le Montréal pépère avec nous en nous accompagnant dans nos démarches purement administratives et magasinières. Et le Montréal of la nuit avec Ishem… mais quand dort-il, cet homme là???


la bouffe :
Bon, on a hérité de deux cuisiniers mais ça
ne nous empêche pas de nous plier aux habitudes locales en utilisant les nombreux fast-food semés à tous les coins de rues.
Attention, ici, fast-food n’est pas forcément synonyme de hamburgers : Certes vous pourrez en manger en allant chez Mac Do,
Wendy’s , Burger King, HetW (« W » pas « M » !!!!) etc…. Mais vous trouverez aussi des japonais (vu dans le métro, le slogan : « on s’grouille pour les nouilles »), chinois, libanais, italiens, mexicains,rotisseries diverses, truc à donut, et des dizaines d’autres, la plupart en chaîne de fastfood dans une proportions de douzaines par pâtés de maisons (bon, pas autant que ça mais presque).
Et la plupart du temps, les portions sont gargantuesques (ça vous dit une pizza + spaghettis bolo, une des spécialité de chez mikes ?) Spéciale dédicace à Philippe pour les énormes et délicieux cheese-cake qu’on peut trouver un peu partout !



















Et la rando :
La semaine dernière, en ville, c’était
la grosse agitation avec le grand prix de F1. Et quand on dit grosse agitation, ce n’est pas une façon de parler ! Des rues entières sont bloquées pour toutes sortes d’événements autour de la F1.

Bien sûr, nous, à la place, on magasine des chaises de bureaux et on va se balader à la montagne. Alors les photos de Montréal en période de F1 ça sera pour l’année prochaine ! ( J’en imagine déjà certains se taper la tête sur leur écran de leur PC en nous maudissant) Bref, on est parti se promener dans les Lanaudières , suite à l’invitation de personnes rencontrées lors du déménagement de Cyril et Sophie : Sila, Sylvain, leur petit bout Yohan et Pascal ( qui n’est pas leur petit bout).

Voici la liste des membres de l’expédition établie par Sila :

Pascal, c'est le clerc (j'espère que tu vas apporter ta superbe trousse plein de potions de soin et de vade retro Moustiques/Mouches noires).
Kien, c'est le bi-classé pyroman (niv 10) - samouraï (1)
Jasmine, c'est la barde enthousiaste
Yong, c'est la bi-classée ranger-druidesse
Justin, le cuisinier à lunettes
Sylvain, c'est notre GPS

Sila, c'est la monture de Yohann qui est le chef et cerveau de l'expédition
Sieu Huy, c'est la gentille vampire des brumes

Éric, ben... c'est le chum de Siu Huy, donc la goule
Laurence, c'est la couturière (apporte aiguille et fils pour ceux qui se blesseront)
Manu, c'est le tacticien
Phong, c'est notre tour de contrôle, si on revient pas dans les 48heures, tu sais où nous sommes.

C’est parti donc pour une boucle de 8 km dans le parc national de la forêt de Ouareau ( à 1h30 au nord de Montréal environ )…. Enfin, c’est parti mais après double-tartinage dans les règles :Une couche de crème solaire : Et oui, après quelques hésitations (c’est ce que dit la chaîne météo) l’été arrive ! Un vlan, un bon 30 ° tout chargé d’humidité dans les dents! (le facteur « humidex » monte se chiffre a 40°, ils pensent à tout, les Québécois pour exagérer les températures :D )Une couche d’ anti-moustiques-mouches : Oui, Le moustique pullule plus sûrement que le caribou dans cette forêt. Et à Montréal aussi, suffit de voir la proportion de fenêtres équipées de moustiquaires pour comprendre que c’est un fléau estival. Autre conséquences de cette chaleur subite : L’arrivée des mouches noires. Le journal de vendredi prévient les promeneurs que nous sommes et Pascal confirme : Les mouches noires sont petites et ne piquent pas : elles charcutent! Là ou le moustique empale proprement sa proie, la mouche noire découpe un cube de chaire approximativement de la taille d’un morceau de viande de brochette. La preuve en image:













(oui, on parle de brochette de mouche ! vous vous attendiez à quoi !?)


L’environnement est bi-classé forêt/montagne et ça monte sévèrement par endroit ! On ne croise pas d’ours, mais de féroces grenouilles !




















Au final, on a bien crapahuté et on s’est presque pas perdu (Comment ça un panneau avec marqué « sommet 1.2 km »? c’était pas le sommet, là où on a mangé ?).
































































Et après l’effort, le réconfort ! Une « petite » poutine sur le chemin du retour. Vous connaissez Macdo ? Ben nous on est allé chez Marco, Patate Marco. Avec sa fameuse poutine à « tous ce qui traîne dans la cuisine ».




















Et puis en bonus, un grand jeu concours : Celui qui devine ce que sont ces petites gogosses rouges (ceux prêt du verre de heuuu boue)… ben il est fort! Une spéciale dédicace à Christophe qui reconnaîtra les biscuits à la mousse de polystyrène) Et un scoop, avec Lionel, on a trouvé qui a acheté la voiture du leader du F.N. :D





Bon, nous, on déménage dans deux jours, donc le prochain post ça sera des photos de not maison, sucrée maison. ^^



7 commentaires:

gelinlik a dit…

nice web site

Pascalou a dit…

et ya l'herbe à puce aussi dont je me suis enduit allègrement les guiboles

http://bp2.blogger.com/_0pIMXOLnCMU/SE14cmYVOoI/AAAAAAAABRU/NMB3ktjGeMk/s1600-h/Dscn0901.jpg

fatal démangeaison pendant 3 jours

Laurence et Manuel a dit…

Pauv' Pascalou ! Aucune vicissitude ne t'aura épargnée ! ^^

Céno. a dit…

trippantes les mouches ! Elles sont du matos ? :D

Céno. a dit…

trippantes les mouches ! Elles ont du matos ? :D

Mimi a dit…

Pour la nourriture (et les portions) rien de très diététique là dedans .... combien de kilos avez-vous pris en mangeant dans les fast-food ?
Les mouches semblent apprécier les clients des fast-food !

Laurence et Manuel a dit…

Notre poids va bien, Michèle,ne t'inquiète pas!Les portions pantagruéliques sont compensées par nos journées de magasinage effrénées.
:O)